Loading...
Home / Vieillir : Pourquoi ? / Les causes externes : l’environnement

Les causes externes : l’environnement 0

Michael Meaney et Gustavo Turecki, chercheurs à l’Institut Douglas (Canada), l’ont prouvé de façon spectaculaire ces dernières années : selon Turecki, non seulement l’environnement a une influence sur la santé mentale et physique, mais il peut aussi modifier le fonctionnement des gènes dont on hérite à la naissance. Tout se passe comme si ces derniers étaient contrôlés par une série d’interrupteurs. Par exemple, ce qu’on mange nous rend plus ou moins vulnérables à certains cancers, rien de nouveau là-dedans. Mais on sait maintenant qu’en activant les fameux interrupteurs épigénétiques, les aliments altèrent le comportement des gènes. Et ces modifications sont ensuite transmissibles de génération en génération. Nos excès alimentaires peuvent ainsi hypothéquer la santé de nos enfants ! Cette découverte a été publiée en mars 2009 dans la prestigieuse revue Nature Neuroscience.

Une étude suédoise a même démontré qu’un épisode de famine peut avoir des répercussions, non seulement sur la longévité de ceux qui le vivent, mais aussi sur l’espérance de vie de leurs petits-enfants ! Cette nouvelle discipline appelée « épigénétique » (modulation de l’expression des gènes par le comportement et notamment la nutrition) est regardée comme une avancée fondamentale dans la compréhension de ce qui peut concourir au maintien d’une bonne santé et au ralentissement des processus de vieillissement.

Share

Comments are closed.