Loading...
Home / Vieillir / La sénescence réplicative

La sénescence réplicative 1

Nous avons vu, dans une première partie, que le vieillissement était le fruit d’une insuffisance des défenses de l’organisme face à des attaques répétées, et de plus en plus fréquentes, de notre ADN, qui  va, en se dupliquant alors que mal réparé, produire de mauvaises photocopies, génératrices de mauvaises protéines. Un processus de  sénescence graduelle néfaste à notre santé, et à notre longévité.

Malheureusement, même si ce problème majeur connaissait une solution on se trouverait devant un deuxième problème, tout aussi majeur, qu’on appelle la « sénescence réplicative ». Nos cellules, à un moment donné, refusent de se dupliquer, se suicident ou deviennent inactives. Pourquoi ? C’est l’histoire fascinante des télomères et d’une enzyme très spéciale, et qui fait aujourd’hui beaucoup parler d’elle : la télomérase.

Share

Comments are closed.