Loading...
Home / Vieillir / Le vieillissement de la peau et du visage

Le vieillissement de la peau et du visage 0

La peau doit sa souplesse et sa résistance aux différentes couches de tissus qui la composent : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. L’épiderme, couche externe de la peau, est responsable de son imperméabilité et de sa résistance. Il est essentiellement composé de kératine, une protéine fibreuse fabriquée par les kératinocytes, et de mélanine, le principal pigment biologique cutané, produit par les mélanocytes. Avec les années, le renouvellement des kératinocytes s’effectue plus lentement et leur différenciation terminale est ralentie.
Au cours du temps, de profondes modifications se produisent au niveau du derme, tissu de soutien de la peau, constitué à 80 % de fibres d’élastine et de collagène, totalement noyées dans un gel de glycoprotéines. Les principales cellules du derme, les fibroblastes, sont spécialisées dans la synthèse de ces fibres d’élastine et de collagène. Entre 20 et 80 ans, la population des fibroblastes, qui assurent l’homéostasie entre synthèse, maturation et dégradation des fibres d’élastine et de collagène, diminue de moitié. La perte des fibroblastes va entraîner un déséquilibre, ce qui va provoquer une dégradation des fibres de collagène et d’élastine avec, pour résultat, une perte d’élasticité et de tonicité du derme conduisant à l’apparition de rides.

Les fibres de collagène sont réparties dans toutes les couches du derme. Elles sont composées de protéines, responsables de la cohésion des tissus et de leur résistance. Elles sont capables de fixer l’eau et contribuent à l’hydratation de la peau. Une diminution du collagène, et/ou une modification de sa qualité, conduisent à l’apparition de rides profondes.

Les élastines sont des protéines organisées en fibres qui confèrent élasticité et solidité aux tissus. Avec le vieillissement, les fibres d’élastine se raréfient, la peau devient plus mince et se ride.

Share

Comments are closed.