Loading...
Home / Vieillir / L’inflammation

L’inflammation 0

L’inflammation chronique continue à être largement méconnue du grand public et aussi d’une grande partie de la population médicale. Des affections, telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, la maladie d’Alzheimer, l’obésité, certaines dépressions et bien d’autres maladies, ont toutes une composante inflammatoire évidente. Mais récemment, les chercheurs ont découvert l’apparition d’une nouvelle épidémie galopante : l’inflammation silencieuse, celle qui érode votre santé à bas bruit et qui, bien des années plus tard, va se transformer en maladie chronique. Elle ne va pas se manifester par des signes bruyants, comme la fièvre, mais plutôt par une fatigue générale, des douleurs un peu partout, des migraines, en bref, des patraqueries qui nous font sous-évaluer la gravité de la situation. C’est pour cela qu’il est important, et parfois même vital, de reconnaître l’inflammation, de la prévenir ou de la traiter.

La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de reprendre le contrôle, et ceci de façon permanente, grâce à un changement dans notre mode de vie et dans notre alimentation. En fait, tout tourne autour de notre équilibre hormonal et plus précisément d’un certain groupe d’hormones locales qu’on appelle « eicosanoïdes ». Gardez-les en équilibre et votre futur sera souriant, laissez-les se déséquilibrer et votre futur sera sombre. Les mauvais eicosanoïdes nourrissent l’inflammation qui est à l’origine de presque toutes les maladies chroniques. L’inflammation silencieuse est, en fait, un signe de déséquilibre de notre homéostasie. Nous n’en ressentons pas encore les symptômes, alors que, déjà, elle attaque notre cœur, notre cerveau, notre système immunitaire. Elles sont trois, les hormones à pouvoir, en cas de surproduction, déclencher directement, ou indirectement, le processus d’inflammation silencieuse et entraîner des maladies chroniques ; l’eicosanoïde, l’insuline et le cortisol. Chacune de ces trois hormones contribue, séparément ou en association avec les deux autres, à cette inflammation chronique insidieuse, lorsqu’elles sont secrétées en abondance.

Share

Comments are closed.