Loading...
Home / Vieillir / Vieillissement du système immunitaire

Vieillissement du système immunitaire 0

Avec les années, l’efficacité du système immunitaire diminue. Le processus débute lorsque le thymus commence à s’atrophier, ce qui se produit juste après la puberté. Le déclin du système immunitaire commence donc très tôt, mais les premiers signes sont rarement perceptibles avant la cinquantaine. Au cours du vieillissement, la taille du thymus, comme son activité, régressent graduellement. Le poids de l’organe diminue des deux tiers et son contenu lymphocytaire de 90 %. Les taux d’hormones thymiques dans le sang diminuent aussi après la puberté et atteignent leurs plus bas niveaux à partir de la soixantaine. Cette raréfaction explique la détérioration de la performance du système immunitaire observée chez les personnes âgées. De fait, le vieillissement réduit notre résistance aux tumeurs et s’accompagne souvent d’une plus grande incidence des infections et d’une augmentation de la mortalité associée. Chez les personnes âgées ayant une faible réponse immunitaire, la mortalité, toutes causes confondues, est deux fois plus grande que chez des sujets jeunes. La mortalité par cancer est, elle, trois fois plus importante tout comme l’incidence des infections pulmonaires à la propagation desquelles contribue la diminution de la toux réflexe. Des infections à l’état latent comme le zona, l’herpès ou les oreillons peuvent remonter à la surface, mais le risque le plus fréquent est l’infection urinaire à répétition qui progressivement devient insensible aux antibiotiques.

Share

Comments are closed.