Loading...
Home / Mode de vie et Longévité / Lait de chèvre

Le lait de chèvre contient de nombreuses substances nutritives, comme la caséine, qui le rendent comparable au lait maternel. Mais il contient moins de caséine du type alpha 1, responsable de la plupart des allergies au lait de vache. Ce qui le rend, de ce fait, hypoallergique. Un autre de ses bénéfices est en rapport avec la quantité et la nature de ses oligosaccharides. Le lait de chèvre présente plus d’oligosaccharides de composition semblable à ceux du lait maternel. Ces composés arrivent au gros intestin, sans avoir été digérés, et là ils agissent comme prébiotiques, ils contribuent ainsi au développement d’une flore probiotique capable d’éliminer la flore bactérienne pathogène. Le lait de chèvre contient tout à la fois une proportion moindre de lactose que celui de vache, quelque 1 % de moins, mais comme sa digestibilité est plus grande, il peut être toléré par certains individus qui présentent une intolérance à ce sucre du lait. Mais attention, cela ne signifie pas qu’il ne peut pas y avoir de réaction allergique au lait de chèvre. Il arrive que certaines personnes soient allergiques à la caséine du lait.

La différence essentielle, entre la composition du lait de vache et celle du lait de chèvre, se trouve dans la nature de la graisse de ce dernier, non seulement en raison d’une dimension moindre des globules, mais aussi de la composition que cette graisse présente en termes d’acides gras. En effet, le lait de chèvre contient plus d’acides gras essentiels (linoléiques et arachidoniques) que le lait de vache.

Les deux font partie des acides gras de la série oméga-6. D’autre part, il présente 30 à 35 % d’acides gras à chaîne moyenne, à comparer aux 15 à 20 % de celui de la vache. Ces acides gras constituent une source rapide d’énergie et ne se trouvent pas emmagasinés sous forme de tissu adipeux. De plus, la graisse de lait de chèvre diminue les niveaux de cholestérol total et maintien des niveaux adéquats de triglycérides et de transaminases (GOT et GPT). Ceci en fait un aliment de choix pour la prévention des maladies cardiovasculaires.

Share

Comments are closed.