Loading...
Home / La Supplémentation Jlife / Le Cyplexinol® (Bone Morphogenetic Protein – BMP)

Le Cyplexinol® (Bone Morphogenetic Protein – BMP) 0

Avec l’âge, les pathologies osseuses et articulaires sont de plus en plus fréquentes et les armes efficaces dont nous disposons pour les combattre de plus en plus réduites. Aujourd’hui, la découverte des protéines morphogénétiques osseuses (BMP), naturellement présentes dans les os, constitue une avancée majeure.

Au début des années 1960, le Dr Marshall Urist, un chirurgien orthopédiste, s’est posé la question fondamentale : quelle est la substance naturellement présente dans les os qui permet véritablement à la structure osseuse de se régénérer ?

Ses recherches au sein de l’Université de Californie – UCLA –, lui ont permis de découvrir une protéine qui, lorsqu’elle est associée à une cellule souche spécifique comme celle du mésenchyme (MSC), parvient à activer un ensemble d’autres cellules conduisant à la régénération des os et du cartilage, et tout particulièrement à la construction d’ostéoblastes et de chondrocytes.

Cette protéine a reçu à cette époque le nom de « Bone Morphogenetic Protein – BMP », c’est-à-dire : protéine morphogénétique osseuse.

Les conclusions de ces travaux furent publiées dans la prestigieuse revue Science, sous le nom d’auto-induction de l’os, un terme inventé pour démontrer la capacité d’une protéine à se coupler à certaines cellules souches pour développer les tissus osseux et cartilagineux.

Les progrès de la biologie moléculaire et cellulaire dans les années 1970 et 1980 ont démontré qu’il ne s’agissait pas uniquement d’une seule protéine, mais d’une famille de 22 protéines différentes dans l’organisme avec, pour 10 d’entre elles, un tropisme spécifique pour le tissu osseux. Cette famille de protéines a alors pris le nom de « protéines morphogénétiques osseuses ».

Ces protéines, naturellement présentes dans l’os sain et le tissu cartilagineux, vont activer les cellules souches mésenchymateuses pour se différencier : en ostéoblastes qui favorisent la formation osseuse et en chondrocytes qui permettent la formation d’un nouveau cartilage.

Une arme naturelle pour favoriser la formation et la réparation des tissus osseux et cartilagineux

Au cours des années 1990, un premier complexe BMP fut commercialisé et utilisé par les chirurgiens orthopédistes, pour la guérison de certaines affections osseuses et rachidiennes.

Il fallut attendre 2007 et les plus importantes études à ce sujet, pour mettre au point un véritable « nutraceutique », le Cyplexinol®, entièrement naturel et répondant aux normes pharmaceutiques.

Le Cyplexinol®, dans son mécanisme d’action, apparaît comme un activateur de cellules souches. Il est formé d’un complexe protéino-collagène qui apporte :

  • des protéines morphogénétiques osseuses naturelles et des facteurs de croissance clés, comme le TGF-Bêta (« transforming growth factor beta »), responsables des mécanismes de développement et qui assurent ainsi la régénération de la trame osseuse.

Le Cyplexinol® active naturellement la croissance des os et des cartilages et est donc fonctionnellement impliqué dans la formation osseuse et cartilagineuse. De surcroît, il possède des effets immuno-protecteurs naturels contre l’inflammation, en inhibant la production d’interleukines 1 et 6, sans avoir les effets secondaires des AINS.

L’absorption du Cyplexinol® se fait au travers de récepteurs spécifiques situés dans le tractus gastro-intestinal qui le conduisent électivement aux endroits prioritaires dont le corps a besoin. Il possède ainsi une excellente biodisponibilité et une parfaite efficacité sur les tissus cibles.

Le Cyplexinol® est obtenu par une méthode d’extraction à froid, contrôlée par trois laboratoires indépendants différents, afin d’en tester l’activité biologique. Cela se fait dans des installations enregistrées par la FDA et selon les normes GMP.

Le Cyplexinol® a été utilisé par des milliers de professionnels de santé, de patients et de consommateurs à travers le monde et a obtenu un grand succès clinique. Son efficacité est particulièrement mise en avant pour lutter contre les douleurs paralysantes du dos, des genoux, des hanches. D’ailleurs, selon une étude récente parue dans Médecine intégrative en avril 2013, le Cyplexinol® est statistiquement plus efficace que le placebo dans le traitement des signes et des symptômes de l’arthrose de la hanche ou du genou.

D’autres études suggèrent que le Cyplexinol® pourrait être une nouvelle arme thérapeutique pour traiter efficacement l’ostéoporose.

L’usage du Cyplexinol® peut être envisagé soit seul, comme c’est ici le cas, soit associé à d’autres suppléments nutritionnels à visée ostéo-articulaire, pour une action synergique renforcée et plus rapide : la glucosamine, la chondroïtine, le MSM, la vitamine D3, le magnésium ou encore certains sels de calcium.

La dose journalière utile de Cyplexinol® se situe aux alentours de 150 mg et peut être doublée ou triplée sans inconvénient, selon le contexte

Share

Comments are closed.