Loading...

Le safran (Crocus sativus) est une épice millénaire, très largement utilisée et malheureusement souvent concurrencée, et remplacée par le curcuma, dont le prix de revient est beaucoup moins élevé. Ces dernières années, le safran a connu un regain d’intérêt, à la suite de nombreuses recherches qui sont parvenues à en isoler des extraits puissamment dosés en diverses substances actives. Parmi elles, de puissants antioxydants, à visée oculaire. Ces caroténoïdes offrent une protection notable contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), ils soutiennent également les défenses antioxydantes des photorécepteurs rétiniens, et préviennent ainsi cette affection et y remédient, même à un stade avancé. Il est à présent acquis que l’action antioxydante de la crocine et de la crocétine protègent la rétine des dommages oxydatifs quotidiens occasionnés par un excès de radicaux libres, l’exposition à des niveaux élevés de lumière et le tabagisme. Il faut savoir que la DMLA est l’une des causes majeures de la baisse de la vision, surtout après soixante ans, pouvant aboutir à une cécité totale.

Dose journalière : 20 mg.

Share

Comments are closed.