Loading...
Home / La Supplémentation Jlife / Nicotinamide riboside (NR)

Nicotinamide riboside (NR) 0

La nicotinamide riboside est une forme rare de la vitamine B3.On la retrouve naturellement dans le lait, ou encore dans la bière. Les propriétés bénéfiques de la nicotinamide riboside ont fait l’objet de nombreuses études scientifiques, Surnommée « Molécule miracle » elle s’est révélée particulièrement intéressante pour améliorer les troubles liés à l’âge mais également limiter les conséquences d’une diète riche en graisse.

Elle augmenterait les niveaux en nicotinamide adénine dinucléotide, aussi nommé NAD+. Présent dans toutes nos cellules et tissus, le NAD+ est indispensable à la production d’énergie par l’organisme. Ainsi, en quantité accrue, le NAD+ pourrait favoriser la consommation de calories.

Des études scientifiques suggèrent que la nicotinamide riboside permettrait d’accroître l’activité de certaines enzymes sirtuines, jouant un rôle essentiel dans le métabolisme cellulaire. Elles permettent notamment d’améliorer les fonctions métaboliques liées aux mitochondries, éléments de nos cellules produisant l’énergie de l’organisme, ainsi que les capacités oxydatives des cellules. Ces actions de la nicotinamide riboside pourraient expliquer ses effets pour améliorer le métabolisme et les troubles liés à l’âge.

Des recherches complémentaires tendent à prouver que la nicotinamide riboside pourrait améliorer l’efficacité musculaire et la performance lors d’épreuves d’endurance.

Lors du premier essai clinique humain réalisé sur 12 personnes en bonne santé, il a donc été clairement établi que la prise de Nicotinamide Riboside, à raison de 100 mg, 300 mg et 1 gramme, permettait d’augmenter significativement la nicotinamide adénine dinucléotide (NAD+) des cellules sanguines. L’augmentation maximale moyenne était d’environ 30% pour une dose de 100 mg et d’environ 50% aux dosages plus élevés.

De plus, les augmentations de NAD+ au niveau sanguin se maintiennent pendant de longues heures avec le recours des doses plus élevées. Les résultats obtenus par les chercheurs sont exactement ce qu’ils avaient espéré, à savoir une augmentation immédiate et durable dans le temps des taux de NAD+ sanguins, comme cela a déjà été démontré dans des études animales antérieures.

Mais pourquoi est-ce une réelle avancée anti-âge ?

Plus les organismes vieillissent et plus les niveaux de NAD+ baissent. Ces taux peuvent aussi être éffondrés par une mauvaise hygiène de vie globale (suralimentation, manque d’exercice physique…).

De faibles niveaux de NAD+ conduisent à une diminution de la santé mitochondriale qui engendre ainsi à son tour de multiples problèmes de santé liés à l’âge. D’autre part, plus les taux de NAD+ sont bas et plus l’activité d’un groupe d’enzymes appelées sirtuines et jouant un rôle clé dans la longévité, est limitée.

Selon les études réalisées sur cette substance, le nicotinamide riboside est donc le précurseur le plus efficace pour augmenter la coenzyme NAD+ dans les cellules. En stimulant cette dernière, il peut donc améliorer la santé des mitochondries et induire la création de nouvelles. En effet, la NAD+ est sans doute le cofacteur cellulaire le plus important pour améliorer la production d’énergie au niveau mitochondrial, et soutenir ainsi un métabolisme cellulaire optimal.

La supplémentation en NR, en augmentant le NAD+, est donc capable :

– d’améliorer la sensibilité des cellules à l’insuline,

– de stimuler la biogenèse mitochondriale,

– de brûler plus de calories au repos puisque le NAD+ est un facteur indispensable au métabolisme de l’ATP. La supplémentation en NR est donc particulièrement recommandée en cas de surpoids.

– d’augmenter l’oxydation des acides gras et d’améliorer les performances musculaires,

– de protéger du stress oxydatif,

– d’accroitre sensiblement les enzymes sirtuines, et donc d’avoir les avantages d’un régime hypocalorique et de la pratique d’une activité physique – sans faire ni l’un ni l’autre. C’est également l’un des moyens les mieux validés pour contrecarrer les effets du vieillissement, limiter les nombreuses pathologies associées au déclin mitochondrial et augmenter la durée de vie des animaux de laboratoire (et, certainement aussi, celle des humains).

Parfaitement biodisponible au niveau du cerveau, le NR possèderait également des effets neuroprotecteurs1 et constituerait même un espoir contre Alzheimer en améliorant les fonctions cognitives, la plasticité synaptique, et empêcher en partie la production et la toxicité des plaques bêta-amyloïdes toxiques dans le cerveau2.

La supplémentation en NR est totalement dénuée de toxicité et d’effets secondaires, même avec des doses dix fois supérieures à la quantité efficace du produit. Ce complément alimentaire peut donc être pris par tous dès la quarantaine.

1- Chi Y, Sauve AA. Nicotinamide riboside, a trace nutrient in foods, is a Vitamin B3 with effects on energy metabolism and neuroprotection. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2013 Sep 25.

2- Gong B, Pan Y, Vempati P, Zhao W, Knable L, Ho L, Wang J, Sastre M, Ono K, Sauve AA, Pasinetti GM. Nicotinamide riboside restores cognition through an upregulation of proliferator-activated receptor-γ coactivator 1α regulated β-secretase 1 degradation and mitochondrial gene expression in Alzheimer’s mouse models. Neurobiol Aging. 2013 Jun;34(6):1581-8. doi: 10.1016/j.neurobiolaging.2012.12.005. Epub 2013 Jan 9.

Share

Comments are closed.