Loading...

Le stretching, de l’anglais to stretch, étirer, est une gymnastique douce, dont l’objectif est d’étirer et d’assouplir l’ensemble de l’organisme. La série d’exercices proposés vise à rendre plus souples les différents segments du corps. Le stretching mélange diverses méthodes de culture physique, des gestes de la gymnastique traditionnelle avec d’autres, qui viennent de techniques orientales, comme le yoga. Malgré leur apparente simplicité, ces gestes du stretching sont relativement complexes. C’est pourquoi ils doivent être exécutés de façon rigoureuse, pour prévenir maux et accidents (notamment au niveau des tendons). De plus, pour une efficacité maximale, ils doivent être pratiqués avec la bonne technique de respiration, c’est-à-dire en étirant les muscles sur l’expiration. C’est pourquoi, si vous débutez, il est vivement conseillé de suivre des cours. Attendez quelques mois avant de vous lancer seul dans des séries d’exercices, car il faut auparavant bien comprendre l’intérêt, et la finalité, de chaque geste.

Tout le monde est capable de faire du stretching. Cette méthode de gymnastique est conseillée à tous, que vous soyez complètement raide, ou que vous ayez la souplesse d’un champion de gymnastique. Nombreuses sont les personnes à constater des améliorations rapides, cependant si vous percevez peu de progrès, voire aucun, ne vous découragez pas, en persévérant, vous obtiendrez forcément des résultats. Soyez patient, il faut souvent plusieurs mois pour arriver à un résultat tangible. Plus vous ferez du stretching régulièrement, en maintenant le mouvement le plus longtemps possible, plus rapides seront les changements, et meilleure votre condition physique.

Le principe de base est l’étirement passif. Tous les exercices se déroulent en douceur. Il n’est pas utile, contrairement à ce que l’on apprenait autrefois, dans les cours d’éducation physique, à l’école, de forcer brièvement, et de manière répétée, un mouvement, en pensant que l’on ira plus loin. Par exemple, lorsque vous penchez le tronc en avant pour toucher le sol avec les doigts, il ne sert à rien de forcer par secousses. Mieux vaut rester immobile, penché, se concentrer sur la position, en effectuant des séries d’expirations douces, lentes et profondes, et en essayant d’aller un peu plus loin, à chaque expiration. C’est la respiration qui commande le geste, et tout doit s’accomplir en douceur. Si vous vous concentrez sur votre respiration, vous vous rendrez compte très vite que les tensions musculaires se relâchent promptement (muscles de la nuque, des épaules, du dos, des membres inférieurs). Vous vous apercevrez aussi que vous pouvez arriver à un degré d’extension étonnant, à condition de prendre votre temps. Pour atteindre les meilleurs résultats, le stretching doit être pratiqué de façon hebdomadaire, voire même journalière. En effet, la pratique du stretching vous donnera une meilleure qualité de vie, elle vous permettra de faire vos activités favorites et cela, quel que soit votre âge. Le stretching réduit les risques de blessures musculaires et retarde la dégénérescence de l’ensemble de vos articulations.

Share

Comments are closed.